Module Chantier

A côté et le plus souvent à la suite de ce module de préformation, nous proposons des formations sur chantiers réels dans les 6 métiers de la construction ( Maçonnerie dont carrelage et plafonnage, Toiture, Installations sanitaires et chauffage, Menuiserie et placement de châssis, Peinture, tapissage et revêtement de sols, Electricité).

Le véritable atout pédagogique du chantier est de constituer un lieu de travail où ces adultes peuvent acquérir les gestes de bases du métier choisi, le comportement, le savoir-faire ainsi que la culture du monde ouvrier.

La formation pratique a lieu, sur le terrain, avec peu de théorisation et s’apparente à la démarche du compagnonnage.

De plus le fait de participer à de vrais travaux, beaux et durables, restaure la confiance en soi et renvoie à la personne une image positive d’elle-même. En travaillant en équipe de deux ou de trois avec un formateur, sur des chantiers réels, pour des clients qui payeront le travail, les stagiaires reprennent confiance dans leur capacités.

La vie de chantier contribue à développer chez les stagiaires, la confiance en soi, indispensable pour permettre de débloquer bien des situations, pour atteindre une identité sociale valorisante : celle de producteur, porteur d’une expérience pratique. C’est peut-être une des premières fois dans la vie du stagiaire qu’un adulte – le formateur en l’occurrence – lui fait confiance. Cette relation rétablit un équilibre perturbé de longue date.

 

Outre la formation sur chantier (4 jours par semaine), nous dispensons, le vendredi matin, des formations générales ayant un lien direct avec les métiers du bâtiment (lecture de plans, sécurité, …) ou avec le parcours d’insertion socio-professionnelle du stagiaire (alphabétisation, remise à niveau en français ou en mathématique, permis de conduire, préparation à la recherche d’emploi, jobcoaching, …).

 

Durant tout ce module, les stagiaires vont cheminer à travers un parcours de formation, balisé par la signature d’un contrat de formation, temps d’évaluation, contrôles des acquis, mises au point afin que chacun ait une vision claire et cohérente de son apprentissage tant technique que social.

Dés l’entrée en formation, le stagiaire s’engage à  respecter le règlement et le contrat de formation.

Ce dernier est conclu avec une période d’essai d’un mois.
D’une part, le stagiaire a le temps de voir si la formation correspond à ses besoins et à ce qu’il veut faire. D’autre part, elle permet à l’équipe socio - pédagogique de mieux connaître le stagiaire et de recueillir des informations essentielles nous permettant de mieux l’accompagner dans son parcours, de conditionner la poursuite de la formation à certaines exigences (régularité, participation plus active à la formation, …).

Au terme de cette période d’essai, une évaluation d’orientation organisée en présence du stagiaire et de la responsable pédagogique détermine de la réorientation du stagiaire ou de la poursuite de sa formation, dans le secteur choisi, au sein de QCAF. Dans ce cas, les objectifs de formation sont négociés et fixés avec le stagiaire

 

Les évaluations ou les contrôles d’acquis techniques se réalisent ensuite tous les trois mois. Formateur, stagiaire et responsable pédagogique font le point sur les compétences techniques acquises, les gestes qui sont maîtrisés et ceux qui sont encore à approfondir ou à perfectionner, les attitudes sociales et comportementales.

Ces évaluations se basent sur des grilles d’évaluation techniques, des grilles d’évaluation des attitudes comportementales ainsi que sur une auto – évaluation du stagiaire.

Les grilles d’évaluation techniques découpent systématiquement les étapes de l’apprentissage technique , les gestes de base y sont répertoriés en fonction de chaque métier. Elles s’apparentent à des référentiels de compétences mis à jour en fonction de l’évolution de chaque secteur et des nouvelles technologies.

Ces grilles d’évaluation sont un outil efficace précisant au stagiaire le contenu de son apprentissage ainsi que son évolution.

 

Par les auto – évaluations, nous invitons le stagiaire à se positionner sur sa formation en répondant à plusieurs questions (régularité, niveau technique, évolution, …). Lors de la rencontre sur chantier, il pourra confronter son point de vue à la vision du formateur et échanger ensemble sur différents points.
 
Sur base de ces évaluations et des capacités d’apprentissage de chacun, Quelque Chose à Faire propose la réalisation de stages en entreprise où chacun est gagnant :

  1. Le stagiaire réalise une expérience professionnelle. Il passe de la formation à l’entreprise et peut valider les compétences acquises durant son parcours à QCAF.

  2. L’entrepreneur, sans prendre de risque, participe à la formation. La période de stage peut également servir d’essai. C’est une occasion pour l’entrepreneur de connaître le stagiaire et ses capacités avant de lui proposer un contrat PFI, RAC ou autre. Il prend en charge 4EUR / heures prestées.

Ce stage, prévu pour deux semaines, est pris en charge au niveau administratif (assurance, contrat de stage, ..) par QCAF qui assure également un accompagnement pédagogique (évaluation, contact avec l’entrepreneur, ..).

Il peut être renouvelé en cas d’engagement par l’entrepreneur.

 

Nous avons voulu, à travers ces différents temps d’arrêt, permettre au stagiaire, avec l’aide des formateurs et de l’équipe pédagogique, de se situer dans sa progression et de se construire ou de préciser de nouveaux objectifs afin qu’il réalise au mieux son projet personnel et professionnel et envisage les différentes pistes qui s’ouvrent à lui.

 

Le durée de la formation varie en fonction de parcours individuel de formation du stagiaire avec une durée maximale de 2100 heures. Elle est en moyenne de 1268 heures.

 

Vous êtes inscrit dans une EFT et vous avez déjà utilisé vos quotas d'heures disponibles? Nous avons une formation pour vous! Cliquez ici

Informations supplémentaires