Formation par le travail

 

Pour beaucoup de stagiaires qui arrivent à Quelque Chose à Faire, souvent cassés par leurs échecs répétés, l'école est, la pluspart du temps, liée à un passé négatif. Le changement qu'ils aspirent ne passe plus par un banc, ni par une formation qui les maintient dans ce schéma.

La formation par le travail, la pédagogie du chantier que nous proposons sort radicalement de ce cadre. Le formateur est chef d'équipe, il s'investit directement dans la réussite de l'ouvrage. Le geste est utile, reconnu, important. A trois ou quatre, chacun peut participer, à sa mesure. Le chantier c'est aussi l'apprentissage de la solidarité.

Le travail sur les chantiers est souvent la première réussite depuis bien longtemps pour bien des stagiaires.

“ Bien sûr à cette façade, à cette toiture, à ces nouveaux châssis, il n’a que peu participé dans les premiers jours de sa formation. Mais qu’à cela ne tienne, dans son équipe, ils n’étaient que trois ou quatre sur ce chantier. C’est donc aussi sa façade, sa toiture, sa menuiserie, sa fierté.

Les compliments du client, du coordinateur sont pour lui. A cet instant, il n’est plus le “bon à rien” dont on se méfie, à qui on demande si vite les papiers, mais l'ouvrier reconnu pour son ouvrage.”

Ce travail sur chantier est pour “Quelque Chose à Faire”, tout autant le lieu de l’apprentissage professionnel que celui de la reconstruction personnelle.

 

Dans cette démarche, l'entreprise du bâtiment est pour nous un outil essentiel. Le chantier est notre premier outil de formation.

Informations supplémentaires