8 logements
et 1 salle communautaire basse-énergie et passif

 

 

 

Il y a un peu plus d’un an, nous avons pu acheter une ancienne école dans le quartier du Louvy à Gilly. Nos objectifs étaient d’une part d’y réaliser avec nos stagiaires un certain nombre de logements à loyer modéré pour eux-mêmes et, plus largement, pour des personnes en difficultés, et d’autre part, d’utiliser ce chantier pour acquérir encore plus d’expérience en ossature bois, isolation renforcée, ventilation contrôlée, …

Durant toute cette année, nous avons mis au point l’ensemble du projet :

  • Un partenariat avec Relogeas pour la gestion des logements après travaux

  • Une recherche de financement pour la réalisation

  • L’élaboration de plans, métrés, cahiers de charge et autres demandes de permis avec le concours de notre architecte Marie-Hélène Gilson.

Plan du rez pour l'ensemble des logements basse énergie rue Paradis des Chevaux Gilly

 

Côté projet

Dans les bâtiments de l’ancienne école, nous allons réaliser 6 logements à loyer modéré deux et trois chambres ainsi qu’une salle communautaire au service de nos locataires, des locataires de 6 autres logements de RELOGEAS voisins et plus largement du quartier.
Pour ouvrir une cour intérieure et fermer la rue, nous allons construire deux maisons à loyer modéré, de trois chambres. Avec ces logements en ossature bois, nous visons le label « Maison passive » c’est-à-dire avec des besoins thermiques tellement bas qu’ils ne nécessitent pas de moyens de chauffage permanent.
Avec l’école, nous avons également acquis un espace « semi-public » d’une quinzaine d’ares, largement utilisé par le quartier, et que nous avons décidé de rénover. Travail commencé depuis le début août.
Pour toute la réalisation, neuve et rénovation, nous voulons utiliser des matériaux répondant aux critèresperspective des maisons passives rue Paradis des Chevaux de l’éco-construction : Produits naturels renouvelables, proches, à l’énergie grise minimale , bois, terre, cellulose de papier, chaux, …
Ce sera ainsi un vaste chantier (près d’un million d’euros) pour nos stagiaires, tournés résolument vers le développement durable.

 

 

Le financement

Si nous avons pu mettre quelques moyens en réserve ces dernières années, ce n’est évidemment pas suffisant pour un tel chantier.

Nous ne pouvons compter que très faiblement sur l’emprunt car avec des loyers de 150 à 200 € par mois (max. 20% des revenus des locataires), cela laisse peu de marche de manœuvre. Sachant, de plus, que pour réaliser le suivi social et l’entretien des bâtiments, RELOGEAS a besoin d’un minimum de financement !

Pour les 2 logements passifs et l’espace public, nous avons déjà pu obtenir,  par l’entremise de RELOGEAS, un don exceptionel dans le cadre des 75 ans  de la Loterie Nationale qui couvre une très large partie des coûts. La construction proprement dite devrait débuter dans le courant du mois de novembre.
Pour la rénovation et la réalisation des 6 autres logements, nous devons finaliser un financement partiel avec le Fonds du Logement qui s’étalerait sur 2010-2012.
Restent encore la salle communautaire et tous les frais annexes.
Sur un budget total de 1.200.000 € TVAC, nous pouvons déjà tabler sur 950.000 €, le reste est encore à concrétiser. Vous avez des propositions ?

Énergie grise : l’ensemble de l’énergie nécessaire pour extraire les matériaux composant le produit, les transformer, les assembler, les transporter et en fin de vie les recycler ou les détruire.

 

Informations supplémentaires